Est-ce que le thé favorise l’allaitement ?

AccueilSanté de ferEst-ce que le thé favorise l'allaitement ?

Durant l’allaitement, généralement une femme a le réflexe de veiller à son alimentation. En effet, ce qu’une mère mange, le bébé peut aussi en profiter. Se perdre dans la liste des boissons et aliments à éviter ou autoriser peut vite se présenter. De ce fait, est-ce que le thé vert favorise l’allaitement ? Avant de répondre à cette question, il est avant tout recommandé de consulter l’avis de votre médecin. En effet, chaque cas est différent, il sera en mesure de vous conseiller de façon plus adaptée.

Allaitement : Boire du thé diminue-t-il la production de lait maternel ?

C’est une question que les mères qui souhaitent allaiter ou qui allaitent leur enfant se posent. Cependant, il n’y a pas de preuve concernant le sujet. Il est à rappeler que le thé vert réduit l’assimilation du fer provenant des aliments végétaux par l’organisme à cause de sa richesse en tanins. Toutefois, aucun impact notable n’est trouvé sur le fer provenant de la viande. Afin d’être sûr que le thé vert n’interagit pas dans vos apports journaliers, il est conseillé d’espacer la tasse de thé vert de vos repas.

Il est indispensable de s’assurer que le thé soit de qualité et de préférence avec une appellation bio. Cette dernière garantit en effet une élaboration et une production du thé respectueux de l’environnement, mais aussi un produit sans pesticide. 

Sur le site « Les mots de Chloé », vous pouvez trouver d’autres conseils et plus d’informationss.

Combien de tasses de thé vert par jour peut-on boire pendant l’allaitement ?

Affirmer combien de théine une tasse de thé vert contient est difficile. En effet, le taux de théine diffère d’un thé à l’autre selon les caractéristiques propres à sa culture. Sans oublier que chaque personne réagit de manière différente à la théine.

Ceci dit, l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments conseille de ne pas boire plus de 2 à 3 tasses de thé vert par jour si vous allaitez. Il est également conseillé d’effectuer vos calculs sur la journée. En effet, la dose de théine doit être ajustée selon les autres aliments caféinés consommés tels que le soda, le café ou le chocolat.

Ailleurs :   Guide de santé féminine : Comment soigner un bouton sur les grandes lèvres

À condition d’en consommer avec modération, il n’y a aucune contre-indication à boire du thé vert. Cependant, un avis médical reste indispensable en cas de doute. 

L’infusion ou la tisane, des alternatives au thé vert pendant l’allaitement

Les infusions et les tisanes représentent aussi une excellente alternative pour les mères qui souhaitent diminuer ou arrêter leur consommation de thé durant l’allaitement. Afin de connaître vers quels arômes et quelle composition s’orienter, il est également recommandé de demander à votre médecin traitant. Il sera en mesure de vous conseiller sur la liste des tisanes et des plantes galactogènes conçues spécialement pour la période d’allaitement.

La consommation du thé vert avec modération ne présente aucun danger pour le bébé, tandis que la mère peut continuer de profiter des bienfaits que procure cette boisson. Encore une fois, il n’y a aucune contre-indication à boire du thé durant l’allaitement. Sa consommation doit seulement être contrôlée.

Est-ce que le thé favorise l'allaitement ?