Plainte pour diffamation, dans quels cas s’en remettre à cette démarche ?

Je ne pensais pas qu’un jour je porterai plainte pour diffamation, je suis un gars sympathique qui ne cherche pas d’ennui mais lorsqu’une personne va trop loin avec moi, je peux devenir méchant.

Ce qui m’insupporte au plus haut point, ce sont les insultes gratuites et un jour dans le métro un type s’est approché de moi, a voulu prendre ma place et m’a insulté gravement devant tout le monde en me bousculant.

Ce type je le connais, il fait parti du quartier et ce n’est pas la première fois qu’il importune quelqu’un qui n’a rien fait.

 

Je n’ai pas hésité à porter plainte pour diffamation.

Je savais qu’il y avait des sanctions pénales pour ce genre de chose et je voulais que ma plainte pour diffamation serve de leçon à ce pauvre type qui n’a aucune retenue.

Je n’ai pas porté plainte pour diffamation pour toucher de l’argent ou pour que ce monsieur aille en prison, j’aimerai juste qu’il apprenne à respecter les autres. 

Back
SHARE

Plainte pour diffamation, dans quels cas s’en remettre à cette démarche ?